Karaoké La foule - Edith Piaf

Cet enregistrement est une reprise de La foule rendu célèbre par Edith Piaf

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Tempo : variable (environ 189 BPM)

Tonalité identique à l'original : Mim

Durée : 02:57 - Extrait à : 01:03

Date de sortie : 1957
Styles : Variété française, Musette, En français
Auteur : Enrique Dizeo
Compositeur : Angel Amato
Adaptateur : Michel Rivgauche

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles La foule

Je revois la ville en fête et en délire
Suffoquant sous le soleil et sous la joie
Et j'entends dans la musique les cris, les rires qui éclatent et rebondissent autour de moi
Et perdue parmi ces gens qui me bousculent
Étourdie, désemparée je reste là
Quand soudain je me retourne, il se recule
Et la foule vient me jeter entre ses bras
Emportés par la foule qui nous traîne nous entraîne écrasés l'un contre l'autre
Nous ne formons qu'un seul corps
Et le flot sans effort nous pousse enchaînés l'un et l'autre
Et nous laisse tous deux épanouis, enivrés et heureux
Entraînés par la foule qui s'élance et qui danse une folle farandole
Nos deux mains restent soudées
Et parfois soulevés nos deux corps enlacés s'envolent
Et retombent tous deux épanouis, enivrés et heureux
Et la joie éclaboussée par son sourire me transperce et rejaillit au fond de moi
Mais soudain je pousse un cri parmi les rires quand la foule vient l'arracher d'entre mes bras
Emportés par la foule qui nous traîne nous entraîne nous éloigne l'un de l'autre je lutte et je me débats
Mais le son de ma voix s'étouffe dans les rires des autres
Et je crie de douleur de fureur et de rage et je pleure
Et traînée par la foule qui s'élance et qui danse une folle farandole je suis emportée au loin
Et je crispe mes poings maudissant la foule qui me vole
L'homme qu'elle m'avait donné que je n'ai jamais retrouvé

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler