Karaoké Maintenant je sais - Jean Gabin

Cet enregistrement est une reprise de Maintenant je sais rendu célèbre par Jean Gabin

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Avec choeurs (au choix dans la version KFN)

Tonalité identique à l'original : Si♭

Date de sortie : 1974
Styles : Variété française, En français
Auteur-Compositeur : Philip Green
Adaptateur : Jean-Loup Dabadie

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Maintenant je sais

Quand j'étais gosse haut comme trois pommes
J'parlais bien fort pour être un homme
J'disas je sais je sais je sais je sais
C'était l'début c'était l'printemps
Mais quand j'ai eu mes dix-huit ans
J'ai dit je sais ça y'est cette fois je sais
Et aujourd'hui les jours où je m'retourne
J'regarde la Terre où j'ai quand même fait les cent pas
Et je n'sais toujours pas comment elle tourne
Vers vingt-cinq ans j'savais tout
L'amour les roses la vie les sous
Tiens oui l'amour j'en avais fait tout l'tour
Mais heureusement comme les copains
J'avais pas mangé tout mon pain
Au milieu de ma vie j'ai encore appris
C'que j'ai appris ça tient en trois quatre mots
Le jour où quelqu'un vous aime
Il fait très beau j'peux pas mieux dire il fait très beau
C'est encore c'qui m'étonne dans la vie
Moi qui suis à l'automne de ma vie
On oublie tant de soirs de tristesse
Mais jamais un matin de tendresse
Toute ma jeunesse j'ai voulu dire je sais
Seulement plus j'cherchais et puis moins j'savais
Y'a soixante coups qui ont sonné à l'horloge
J'suis encore à ma fenêtre je regarde et j'm'interroge
Maintenant je sais je sais qu'on n'sait jamais
La vie l'amour l'argent les amis et les roses
On n'sait jamais le bruit ni la couleur des choses c'est tout c'que j'sais
Mais ça j'le sais

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler