Karaoké Les plus belles années de ma vie - Joe Dassin

Cet enregistrement est une reprise de Les plus belles années de ma vie rendu célèbre par Joe Dassin

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Avec choeurs (au choix dans la version KFN)

Tempo : variable (environ 91 BPM)

Tonalité identique à l'original : Do

Durée : 04:47 - Extrait à : 00:51

Date de sortie : 1973
Styles : Variété française, En français
Auteur-Compositeur : K. Johnson
Adaptateur : Pierre Delanoë, Claude Lemesle

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Les plus belles années de ma vie

Moi j'avais rêvé longtemps de ma première guitare tu sais
J'étais fou j'avais quinze ans je n'osais pas y croire
Mes parents n'étaient pas d'accord ils connaissaient par cœur
Mes deux chansons sur trois accords moi j'attendais mon heure
J'étais dingue de Bécaud
Brassens et Aznavour
Je m'endormais sur ma radio je faisais des concours
Puis j'ai découvert les groupes anglais je guettais à la télé
Leurs gestes que je refaisais le soir dans mon grenier
Toi qui m'as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances mes plus grands regrets aussi
Comme je t'aimais toi ma musique mon premier grand amour
J'essayais bien de te suivre pourtant j'étais toujours
Un pas derriere cherchant à te plaire
Soixante-cinq au Golfe Drouot c'était des nuits sans fin
La musique dans la peau et tout pour les copains
Dans une cave de banlieu tous les soirs on répétait
Et si les voisins criaient un peu nous on leur pardonnait
Et puis soixante-dix les festivals perdus dans la nature
On était des milliers sous les étoiles pour quelques couvertures
La foule dansait tapait des mains nous on s'y croyait déjà
Et avignon n'était plus qu'un faubourg de l'Olympia
Toi qui m'as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances mes plus grands regrets aussi
Comme je t'aimais toi ma musique mon premier grand amour
J'essayais bien de te suivre pourtant j'étais toujours
Un pas derriere cherchant à te plaire
Ooh, ooh, ooh ooh ooh, ooh, ooh ooh
Soixante-douze c'était Paris le groupe s'est dispersé
Quand j'ai rencontré
Marie-Christine j'étais sur le pavé
Le soir pour se payer un lit on claquait tous nos cachets
Mais je lui racontais ma vie et elle me comprenait
Et elle m'a suivi dans cent maisons de disques et d'éditions
Où les gens qui m'écoutaient n'aimaient pas mes chansons
Et quand j'ai vendu ma vieille guitare c'est elle qui m'a aidé
À comprendre enfin que ça ne marcherait jamais
Toi qui m'as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances mes plus grands regrets aussi
Comme je t'aimais toi ma musique mon premier grand amour
J'essayais bien de te suivre pourtant j'étais toujours
Un pas derriere cherchant à te plaire
Ooh, ooh, ooh ooh ooh, ooh, ooh ooh

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler