Karaoké Tous les bateaux s'envolent - Michel Sardou

Cet enregistrement est une reprise de Tous les bateaux s'envolent rendu célèbre par Michel Sardou

Formats inclus :

CDG
MP4
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Avec choeurs (au choix dans la version KFN)

Tempo : variable (environ 106 BPM)

Tonalité identique à l'original : La, Si

Durée : 04:02 - Extrait à : 00:56

Date de sortie : 1987
Styles : Variété française, Ballade, En français
Auteurs : Michel Sardou, Jean-Loup Dabadie
Compositeur : Jacques Cardona

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Tous les bateaux s'envolent

Dans une larme d'alcool dans une larme de toi
Tous les bateaux s'envolent tous les avions se noient
Et sur tes jambes nues mes mains perdues d'avance
Montent vers l'inconnu comme un oiseau s'élance
Mais dans la liqueur bleue de ton regard qui change
Les anges peu à peu aux démons se mélangent
Naufragé corps et âme je le suis je le sais
De la beauté des femmes on ne revient jamais
Dans un an dans dix ans
À la même heure au même endroit je m'entendrai redire
Elle est belle à mourir comme si c'était la première fois
Les voiles des bateaux de toutes les couleurs
S'étalent sur les eaux l'océan est en fleur
Sur ton corps endormi mes mains perdues d'avance
Remontent à l'infini comme un jeu d'impatience
Mais dans la liqueur bleue de ton regard étrange
Les démons ténébreux aux amours se mélangent
Naufragé corps et âme je le suis je la sais
De la beauté des femmes on ne revient jamais
Dans un an dans dix ans
À la même heure au même endroit je te laisserai choisir
Je me laisserai séduire comme si c'était la première fois
Dans une larme d'alcool dans une larme de toi
Tous les bateaux s'envolent tous les avions se noient
Et sur tes jambes nues mes mains perdues d'avance
Montent vers l'inconnu comme un oiseau s'élance

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler