Karaoké Mon amant de Saint-Jean - Patrick Bruel

Cet enregistrement est une reprise de Mon amant de Saint-Jean rendu célèbre par Patrick Bruel

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Tonalité identique à l'original : Rém

Date de sortie : 2002
Styles : Variété française, Musette, En français
Auteur : Léon Angel
Compositeur : Emile Carrara
Arrangeur/Adaptateur : Leon Negre

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Mon amant de Saint-Jean

Je ne sais pourquoi elle allait danser
À Saint-Jean aux musettes
Mais quand ce gars lui a pris un baiser
Elle frissonnait était chipée
Comment ne pas perdre la tête serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours aux doux mots d'amour
Quand ils sont dit avec les yeux
Elle qui l'aimait tant elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean
Elle restait grisée sans volonté sous ses baisers
Sans plus réfléchir elle lui donnait le meilleur de son être
Beau parleur chaque fois qu'il mentait
Elle le savait mais elle l'aimait
Comment ne pas perdre la tête serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours aux doux mots d'amour
Quand ils sont dit avec les yeux
Elle qui l'aimait tant elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean
Elle restait grisée sans volonté sous ses baisers
Mais hélas
à Saint-Jean comme ailleurs
Un serment n'est qu'un leurre
Elle était folle de croire au bonheur et de vouloir garder son cœur
Comment ne pas perdre la tête serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours aux doux mots d'amour
Quand ils sont dit avec les yeux
Elle qui l'aimait tant elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean
Elle restait grisée sans volonté sous ses baisers
Elle qui l'aimait tant elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean
Il ne l'aime plus c'est du passé n'en parlons plus
Il ne l'aime plus c'est du passé n'en parlons plus

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler