Karaoké Noir et blanc - Bernard Lavilliers

Cet enregistrement est une reprise de Noir et blanc rendu célèbre par Bernard Lavilliers
De n'importe quel pays & de n'importe quelle couleur

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Avec choeurs (au choix dans la version KFN)

Tonalité identique à l'original : Do♯m

Date de sortie : 1986
Styles : Variété française, En français
Auteur-Compositeur : Bernard Lavilliers
Arrangeurs/Adaptateurs : Didier Joseph Makaga, Jannick Top

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Noir et blanc

C'est une ville que je connais une chanson que je chantais y a du sang sur le trottoir
C'est sa voix poussière brûlée c'est ses ongles sur le blindé
Ils l'ont battu à mort il a froid il a peur j'entends battre son coeur
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
Po Na Ba Mboka Nionso
Pe Na Pikolo Nionso
Il vivait avec des mots qu'on passait sous le manteau
Qui brillaient comme des couteaux
Il jouait d'la dérision comme d'une arme de précision
Il est sur le ciment mais ses chansons maudites on les connaît par coeur
La musique a parfois ah des accords majeurs
Qui font rire les enfants mais pas les dictateurs
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
Ça dépend des latitudes ça dépend d'ton attitude c'est cent ans de solitude
Y a du sang sur mon piano y a des bottes sur mon tempo
Au-dessous du volcan je l'entends je l'entends j'entends battre son coeur
La musique parfois a des accords mineurs
Qui font grincer les dents du grand libérateur
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
C'est une ville que je connais une chanson que je chantais
Une chanson qui nous ressemble
C'est la voix de Mandela le tempo docteur Fela
Écoute chanter la foule avec des mots qui roulent et font battre son coeur
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
De n'importe quel pays de n'importe quelle couleur
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
Po Na Ba Mboka Nionso
Pe Na Pikolo Nionso
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
Po Na Ba Mboka Nionso
Pe Na Pikolo Nionso
La musique est un cri qui vient de l'intérieur
Po Na Ba Mboka Nionso
Pe Na Pikolo Nionso
La musique est un cri qui vient de l'intérieur

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler