Karaoké Ces gens-là - Jacques Brel

Cet enregistrement est une reprise de Ces gens-là rendu célèbre par Jacques Brel

Formats inclus :

CDG
MP4
WMV
KFN
?

Le format CDG (également appelé CD+G ou MP3+G) est compatible avec la majorité des machines karaoké. Il comprend un fichier MP3 ainsi que la synchronisation des paroles.

Ce format est reconnu par la majorité des appareils (Windows, Mac, iPhone, iPad, Android, TV Connectées...)

Ce format est adapté au logiciel Windows Media Player installé par défaut sur la majorité des ordinateurs grand public.

Ce format est compatible avec le lecteur de karaoké KaraFun Player. Il permet d'ajouter ou retirer les choeurs, le guide vocal, changer le tempo, la tonalité...

Votre achat vous permet de télécharger cette vidéo dans tous ces formats, et ce sans limite.

À propos

Tonalité de la chanson : Sol♯m

Date de sortie : 1965
Styles : Variété française, En français
Auteur-Compositeur : Jacques Brel

Les titres à télécharger sont des playbacks bande orchestre, et non la musique originale.

Paroles Ces gens-là

D'abord d'abord y'a l'aîné lui qu'est comme un melon lui qui a un gros nez lui qui sait plus son nom
Monsieur tellement qu'y boit ou tellement qu'il a bu qui fait rien d'ses dix doigts mais lui qui n'en peut plus
Lui qu'est complètement cuit et qui s'prend pour le roi
Qui se saoule toutes les nuits avec du mauvais vin
Mais qu'on retrouve au matin dans l'église qui roupille
Raide comme une saillie blanc comme un cierge de Pâques
Et qui balbutie et qui a l'œil qui divague
Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là on ne pense pas monsieur on ne pense pas, on prie
Et puis y'a l'autre des carottes dans les cheveux
Qu'a jamais vu un peigne qu'est méchant comme une teigne
Même qu'il donnerait sa chemise à des pauvres gens heureux
Qu'a marié la Denise une fille de la ville enfin d'une autre ville
Et que c'est pas fini qui fait ses p'tites affaires avec son p'tit chapeau avec son p'tit manteau
Avec sa p'tite auto qu'aimerait bien avoir l'air mais qu'a pas l'air du tout
Faut pas jouer les riches quand on n'a pas le sou
Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là on n'vit pas monsieur on n'vit pas, on triche
Et puis y'a les autres la mère qui ne dit rien ou bien n'importe quoi
Et du soir au matin sous sa belle gueule d'apôtre
Et dans son cadre en bois y'a la moustache du père
Qui est mort d'une glissade et qui regarde son troupeau bouffer sa soupe froide
Et ça fait des grands flchss
Et ça fait des grands flchss
Et puis y'a la toute vieille qu'en finit pas d'vibrer
Et qu'on attend qu'elle crève vu qu'c'est elle qu'a l'oseille
Et qu'on n'écoute même pas ce que ses pauvres mains racontent
Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là on n'cause pas monsieur on n'cause pas, on compte
Et puis et puis et puis il y'a Frida
Qui est belle comme un soleil et qui m'aime pareil que moi j'aime Frida
Même qu'on se dit souvent qu'on aura une maison avec des tas d'fenêtres avec presque pas de murs
Et qu'on vivra dedans et qu'il fera bon y être et que si c'est pas sûr c'est quand même peut-être
Parce que les autres veulent pas
Parce que les autres veulent pas
Et les autres ils disent comme ça
Qu'elle est trop belle pour moi que j'suis tout juste bon à égorger les chats j'ai jamais tué de chats
Ou alors y'a longtemps ou bien j'ai oublié ou ils sentaient pas bon
Enfin ils n'veulent pas
Enfin ils n'veulent pas
Parfois quand on se voit semblant que c'est pas exprès
Avec ses yeux mouillants elle dit qu'elle partira
Elle dit qu'elle me suivra alors pour un instant pour un instant seulement monsieur
Alors moi je la crois monsieur pour un instant pour un instant seulement
Parce que chez ces gens-là monsieur on ne s'en va pas on ne s'en va pas monsieur
On ne s'en va pas
Mais il est tard monsieur
Il faut qu'je rentre chez moi

Toute reproduction interdite

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler